Cyanobactéries

Les cyanobactéries

LES ARBRES AIDENT À CONTRER LA CYANOBACTÉRIE 
(ALGUE BLEU-VERT)

  • Grâce à une bande riveraine riche de végétation naturelle, le réchauffement des eaux est minimisé.
  • La cyanobactérie prolifère moins efficacement à des températures plus basses.
  • De planter des arbres et des arbustes ainsi que de recouvrir de végétation les pierres et les murets adjacents aux cours d’eau sont des actions très favorables à la qualité de l’eau !

 

Pourquoi vouloir contrer la cyanobactérie ?

Parce que les algues bleu-vert ou leurs toxines, en trop grandes quantités, peuvent porter atteinte à la santé publique.
Les toxines peuvent notamment s'attaquer au foie (hépatotoxines), au système nerveux (neurotoxines) et à la peau ou au système digestif (lipopolysaccharides).

Ailleurs au Canada ou dans le monde, la littérature scientifique fait état de plusieurs cas de problèmes de santé (par l’ingestion d'eau potable incorrectement traitée ou par la pratique d'activités récréatives de contact avec les eaux). Le cas le plus sévère, mais unique, est la mort de quelques dizaines de personnes au Brésil (centre d'hémodialyse). Des chiens (lac Champlain au Vermont, un autre lac en Ontario) et du bétail (Ouest canadien) sont morts après avoir consommé de l'eau ou de l'écume contenant trop de toxines d’algues bleu-vert.


Source : http://www.mddep.gouv.qc.ca/eau/flrivlac/questions.htm